Recherche & Developpement

CENTRE DE RECHERCHE ET DE DÉVELOPPEMENT BioMaxima SA

En août 2018, le Centre de recherche et de développement (CBR) de BioMaxima S.A. a été mis en service dans la zone économique spéciale de Lublin, à proximité immédiate du siège de la société.

Les tests rapides dans le CBR

Actuellement, des travaux sont en cours sur des tests immunochromatographiques rapides pour détecter de nouveaux paramètres, et les technologies de production des tests déjà produits sont en cours d’amélioration. Les travaux de développement sont menés en parallèle avec le développement de l'infrastructure pour la production des tests développés, ce qui permettra d'augmenter l'efficacité et d'améliorer significativement les paramètres des produits proposés.

Les cultures cellulaires

Dans le cadre du projet «Millieux pour les cultures cellulaires», des travaux sont menés sur le développement de préparations et de technologies utilisées dans les cultures cellulaires. Ce domaine en plein développement, à la fois dans le secteur médical, pharmaceutique et cosmétique, présente de nombreuses opportunités et défis. À l'heure actuelle, des travaux sont en cours pour mettre en œuvre la production de millieux, tampons et réactifs pour les cultures cellulaires. De nouveaux produits sont conçus pour compléter la gamme.

La biochimie

Les recherches liées au développement de paramètres complémentaires pour élargir la gamme de produits actuellement proposée sont ménées dans le groupe de réactifs biochimiques . Les travaux concernent également la modification des produits actuels, principalement en ce qui concerne l'amélioration de la durabilité des réactifs et de leurs paramètres fonctionnels les plus importants, ainsi que l'optimisation des coûts de production.

La biologie moléculaire

Les techniques moléculaires sont l'un des domaines à la croissance la plus rapide dans la zone de l'IVD, permettant un diagnostic relativement rapide et très précis. Le CBR développe actuellement des produits pour l'échantillonnage, l'inactivation, l'isolement du matériel génétique, l'amplification, l'analyse des résultats ainsi que pour le stockage à long terme du matériel génétique. L'objectif de ce travail est de créer des solutions qui faciliteront la recherche et le diagnostic dans de nombreux domaines microbiologiques, environnementaux, industriels et médicaux.

UNIVERSITÉ MARIE CURIE-SKŁODOWSKA À LUBLIN
Faculté de biologie et de biotechnologie
Depuis janvier 2017, l'Université Marie Curie-Skłodowska à Lublin, en coopération avec le département de recherche et développement de BioMaxima SA, mènent des recherches pour développer une méthode technologiquement innovante d'obtention de tests de gradient pour la détermination de la sensibilité aux antibiotiques (CMI). Les recherches sont menées par une équipe du département de génétique et de microbiologie et du département de biochimie de l'université Marie Curie-Skłodowska. Le chef de projet est le professeur Adam Choma. Le premier projet «Le développement du concept technologique pour la préparation de prototypes de test CIM, afin de déterminer la sensibilité aux antibiotiques pour deux groupes de composés antimicrobiens (sans enfreindre les lois sur les brevets applicables)» est maintenant terminé. Actuellement, à partir du 17 juin 2020, le deuxième projet est en cours de mise en œuvre.
"La recherche et le développement travaillent sur le développement d'un groupe de 30 prototypes de tests pour la détermination de la sensibilité des microbes, y compris avec un seul gradient de médicament, avec un antibiotique contenant un inhibiteur enzymatique, un gradient d'antibiotique et d'EDTA."

Le CBR (Centre de recherche et de développement)  développe également des lignes technologiques pour la production de CMI et travaille sur les détails d'une nouvelle gamme de production.